Le Domaine des Amiel s’invite en Jurançon !!!

Histoire de prendre quelques jours de repos bien mérité après les vendanges, nous avons décidé d’aller rendre visite à des amis à Pau… Et histoire de joindre l’agréable à l’agréable, on est allé voir ce qu’il se passait en Jurançon…

Première étape, incontournable : rencontrer Yvonne Hegoburu au Domaine de Souch

les belles rangées de petit manseng, prêtes à être vendangées...

Ce qui nous frappe en arrivant c’est la beauté du lieu. Des pentes plus que pentues, les montagnes et la forêt au loin, de belles rangées tirées au cordeau. Les raisins sont encore un peu acides mais on sent que la vendange est pas loin. Pour nous, elle est déjà finie depuis 2 semaines…

Occupée comme sans doute souvent avec d’autres “visiteurs”, c’est une Yvonne inquiète que l’on rencontre. L’un de ses 3 “patous”, ces braves chiens de montagne des Pyrénées, s’est fait la malle il y a déjà quelques jours et l’idée qu’il puisse ne jamais revenir se fait sentir. Après une paire d’heures de discussions autour du vin et de la vie en général, la question fuse : “vous voulez pas une omelette de pommes de terre ?” Le repas du soir est déjà prévu, on ne peut accepter. “Alors vous revenez demain midi !” D’accord mais après-midi on doit aller chez Guy Pautrat aux Jardins de Babylone… “Et bien il n’a qu’à venir manger aussi, comme ça vous repartirez ensemble !” Le rendez-vous est pris. ça sent le grand moment…

photo 5(2)

Maxime, l’un des deux employés du domaine, nous a concocté le menu parfait. petite salade de tomates du jardin, magret au jurançon, gratin dauphinois, “omelette” de pommes caramélisées à l’armagnac… “on a bien fait d’apporter un peu de vin, on va pas boire que du jurançon !” ah oui au fait, grande nouvelle ! le patou est revenu ! pas tout seul, comme d’habitude, il a fallu que Maxime aille le chercher, mais il est bien de retour ! le bonheur est de mise, en ce 1er novembre, sous un grand soleil…

On passe un super moment, on partage de bons vins qu’on aime, faits par des gens qu’on apprécie, avec des gens qu’on apprécie aussi. Que faire de mieux ? Un petit tour dans les vignes quand même, après tout on est venus pour ça à la base… Les Manseng sont bientôt murs, on va pouvoir enfin commencer les vendanges !

“Bon, il est déjà 4 heures. On vacheztoi, Guy ?” Allez, on va visiter les “Jardins de Babylone”. En arrivant, on comprend de suite d’où vient le nom. Voyez vous-mêmes ces magnifiques terrasses, comme suspendues. La cave a des allures de laboratoire, tout est nickel, que de l’inox. “ici, si le vin est pas bon, on pourra pas se plaindre qu’on avait pas le matos !” et le vin est bon, très bon même. des équilibres extra, assez différents de ceux rencontrés à Souch. mais on est bien en Jurançon. on sent l’abricot sec, ça “truffe”. y a pas à dire. on est chez des bons. et le mieux, c’est que quand on reviendra, on sait qu’il y en a 2 ou 3 autres qu’on doit “à tout prix aller voir”. alors le rendez-vous est pris : au printemps, quand on aura nos premiers pinards, on reviendra, et peut-être qu’Yvonne nous fera finalement son omelette de pommes de terre !!!

 

photo 2(1) photo 1(1) IMG_4142 IMG_4140 IMG_1148

 

Share this post